Chapitre 20 : Geste incontrolable.




Chapitre XX : Geste incontrôlable.

 
Ca faisait deux heures qu'Hermione était sur son lit. Elle réfléchissait. Elle ne voulait pas arrêter d'y penser. Elle aurait pu passer une bonne journée, mais elle ne voulait pas sortir de sa chambre. Elle regardait le petit phénix qui s'amusait à voler autour du lustre en cristal. Hermione entendit des pas dans le salon, elle écouta. On vint frapper à sa porte, mais elle ne répondit pas. La voix de Drago retentit :
- Hermione, sors s'il te plait. Il faudrait qu'on fasse les plans pour le bal de noël.
- Pourquoi maintenant ?
- Après j'ai un match, et je me sens pas de le faire après une partie de Quiditch.
- Tempi pour toi ! Hurla Hermione.
- Aller stp !!! La pria Drago.

Hermione se leva péniblement, ouvrit la porte. Elle se dirigea vers le salon, sans aucun regard pour Drago. Elle fit apparaitre des parchemins et des livres qu'elle disposa sur la table du salon. Elle s'essaya à table, et attendit Drago.
Celui bien sûr, était irrité par l'attitude d'Hermione. Il ne supportait pas quand elle ne le calculait pas.
- T'as des idées ? Demanda sèchement Hermione.
- J'me sens de faire un feu d'artifice à la fin.
- Si on commence par le début sa te dérange ?
- Bah fait comme tu veux, miss Je-Sais-Tout ! Dit Drago sur le même ton qu'Hermione.
- Un décor bleu, des blocs de glaces, mais une température chaude sa te va ?
- Si il fait chaud, les blocs de glace ne tiendront pas, dit Drago.
- Avec un bon sort, ils tiendront, t'en fait pas.
- Pourquoi bleu ?
- Je trouve que ça va bien avec le thème de noël, avoua Hermione.
- Ok. Un grand arbre de noël avec...

     Ils continuèrent de parler de la décoration. Bien sûr, Drago n'était pas d'accord avec les couleurs, et Hermione n'aimait pas les dispositions. Ils finirent quand même par trouver la décoration idéale. Mais le bal était dans une semaine, le samedi soir. Le temps de trouver les sorts convenables, et de tout disposer, ça allait être dur. Il fallait qu'ils demandent à McGonagall, le droit de réserver la salle, le vendredi et le samedi. Ils se dirigèrent vers le bureau de McGonagall.
- Bonjours jeune gens.
- Bonjours Madame, dirent Hermione et Drago ensemble.
- Quel bon vent vous amène ?
- On voulait savoir, commença Hermione, si on pouvait réserver la grande salle le vendredi et le samedi.
- Oui bien sûr, nous avons une grande salle supplémentaire au cas où, je vous fais confiance jeunes gens.
Les deux élèves saluèrent le professeur, et sortir. A peine avoir tourné un couloir, Drago dit à Hermione :
- Tu es très belle aujourd'hui.
- Va te faire Malefoy !
Hermione accéléra le pas, mais elle fut rattrapé pas Drago, qui la plaqua contre le mur.
- J'adore quand tu me fuis !
- T'es qu'un gros con !!!
- Arrête, tu me fais craquer.

     Drago souriait avec un sourire très coquin, mais Hermione ne voulait rien du tout qui puisse venir de lui. Elle avait beau l'aimer de tout son c½ur, elle le haïssait de son être. Mais Drago, lui, la voulait elle. Il s'approcha d'elle, et la coinça encore plus contre le mur, pour qu'elle ne puisse plus bouger. 
     Il s'approcha d'elle doucement, son regard 'un bleu acier plongeant dans son regard chocolaté.
- Je ne veux que toi...
     Son murmure lui déclencha une série de frisson. 
- Depuis notre dernier baiser, je ne pense qu'à toi...
     Il n'était maintenant qu'à quelque centimètre de lui. Leurs lèvres ne demandaient qu'une seule chose : se toucher. Ce qu'elles firent. Mais Hermione recula, se collant encore plus contre le mur.  Elle se débattait, elle n'en voulait pas de se baiser, elle ne voulait rien de lui. Elle essayait de le repousser de toutes ses forces, mais rien n'y faisait. Drago voulu aller plus loin, il essaya de l'embrasser plus langoureusement, mais Hermione bloquait la langue de Drago. Lorsqu'elle fut à bout de force, elle se laissa embrasser avec dégout. Drago s'arrêta, il se détacha d'elle et la regarda. Il lui dit :
- Tant pis. ..
     Il recula, et prit la direction de la salle commune, mais une chose se produisit. Drago ne s'y attendait pas du tout, et Hermione n'en revenait pas. Elle venait de retenir le bras de Drago, pour qu'il ne parte pas. Drago, lui, ne bougeait plus. Il ne savait pas s'il devait rester ou partir. Ce geste fut comme instinctif, incontrôlable. Drago se retourna alors vers Hermione. Celle-ci rougit. Elle le regarda en silence, elle ne savait plus si elle devait le haïr ou l'aimer. Mais son geste avait tranché à sa place. Elle lui dit dans un murmure :
- Je te veux toi Dray...

     Un sourire se dessina sur le visage de Drago. Il s'approcha d'elle lentement. Pausa ses mains sur sa taille, ce qui lui provoqua un petit frisson. Il posa ses lèvres en douceur sur celle d'Hermione. Elle répondit à se tendre baiser. Hermione enlaça Drago, et il fit de même avec elle. Drago se détacha d'elle et lui murmura :
- Et si on reprenait ça plus tard, princesse ?
- Pourquoi ?
- J'ai le match...
     Hermione avait oublié ce détail. Mais tant pis, elle attendra. Elle laissa Drago s'en aller. Mais pourquoi avait-elle fait ça ? Pourquoi ? Son c½ur avait tranché, elle était amoureuse. Peu importait la façon dont elle le haïssait, la façon qu'il avait de lui faire de la peine, elle l'aimait. Elle décida de faire un détour dans les couloirs, avant de rejoindre le terrain de Quiditch, qui oppose les Gryffondor et les Serpentard. Un match qui promet d'être intéressant.
 
     Il y avait beaucoup de monde au terrain. Presque tous les élèves étaient là, excepté ceux qui voulaient travailler. Hermione se dirigea tranquillement vers les gradins des Gryffondor. Là, elle trouva Neville et Ginny. Curieuse que Ginny ne soit pas en train de s'entrainer, elle lui demanda :
- Ginny, pourquoi tu ne joues pas ?
- Je me suis foulé la cheville tout à l'heure, dit-elle en montrant à Hermione une bande blanche qui entourait sa cheville droite.
- Désolée.
- C'est pas grave, heureusement que madame Pomfresh est passé juste à ce moment-là.
Les deux filles continuaient de discuter. Mais un coup de sifflet les interrompit.

Sur le terrain, au sol, une femme était debout devant une grosse mallette en fer noir. Cette mallette contenait bien sûr les trois sortes de balle qu'il faut pour jouer. Le Souafle, deux cognards, et le vif d'or.
Les deux équipes entrèrent sur le terrain sur leurs balais. Tous acclamé par leurs supporters. Ils se placèrent en cercle autour de la femme, et attendirent. La femme libéra les cognards et le vif d'or. Elle attrapa le Souafle, et le lança. Le match commença.
Les poursuiveurs s'acharnaient sur le Souafle. Les batteurs des Serpentard essayaient d'assommer les Gryffondor, et les batteurs des Gryffondor parèrent les coups de leurs adversaires. Les gardiens étaient concentré sur le Souafle, ils ne lâchaient pas la balle des yeux. Et au milieu du terrain, deux attrapeurs guettait le vif d'or, il s'agissait d'Harry et Drago.

Drago cherchait le vif d'or, il espérait l'attraper cette fois-ci. C'était toujours Harry qui l'attrapait. Il en avait marre que le mérite ne lui revienne pas à lui. Mais Drago s'ennuyait affreusement. Et puis, il était distrait. Il pensait à quelque chose, ou plutôt à quelqu'un. Il scruta les gradins en direction des Gryffondor. Il ne la voyait pas...Il décida de faire un vol au-dessus des gradins. Le voici, survolant les Gryffondor. Et bien sûr, ceux-ci ne peuvent s'empêcher de le houer. Mais il s'en fichait complètement. Il l'avait vu. Celle a qu'il avait embrassé avant de venir, Hermione. Mais Drago était vexé, Hermione ne le regardait pas, elle regardait Harry. Une colère lui vint, comme instinctive. Il s'approcha d'Harry, et lui demanda :
- Alors Potter, tu t'amuses ?
- Mieux que toi en tout cas.
- Au faite, elle est bonne ta copine ?
Drago avait dit ça avec un ton de défi.
- De quoi parles-tu Malefoy ?
- De Weasley-fille.
- Laisses là tranquille, rétorqua Harry.
- Avoue qu'elle est bonne, moi je l'ai trouvé assez...
Il ne termina pas sa phrase, un point vint de lui tomber sur la figure. Harry l'avait frappé de plein fouet, malgré qu'il soit sur un balai volant. Drago se redressa vivement, évitant de justesse de tomber. Il fusilla Harry du retard. Il fonça droit sur lui.

Mais se règlement de conte n'échappa à personne, et encore moins au Serpentard, qui jetaient maintenant des sortilèges sur les joueurs de Gryffondor. Les professeurs tentaient en vain de les retenir. Mais les sortilèges fusaient. Les Gryffondor s'y mirent aussi, se fut une vrai nuée de sortilèges. Mais des élèves furent touchés, certain dans les gradins, d'autres sur le terrain. Mais soudain...tout sembla se figer...personne ne faisait le moindre geste. Les professeurs avaient confisqué toutes les baguettes. Mais des personnes jonchaient le sol des gradins, inconscient, mais pas mort.

     Hermione regardait la scène ahurie, tout c'était passé tellement vite. Son regard fut attiré par des élèves qui se bousculaient au sol du terrain de Quiditch. Hermione s'y précipita également. Elle arriva en courant vers le terrain. Il y avait deux moulons opposés, deux personnes étaient tombé de leur balai. Hermione se dirigea vers le premier venu, elle bouscula les élèves. Elle vit avec horreur la personne qui était entouré par les élèves. Elle le reconnu. Elle avait partagé tellement de moment avec lui. Son visage semblait vide et meurtri. Elle se pencha vers lui, disant aux autres de s'écarter. Elle le sentait à peine respirer. Elle versa quelque larme, comme certains élèves autour d'elle. Certains professeurs la rejoignirent. Ils étaient surpris de la personne qui se tenait devant Hermione. Madame Pomfresh arriva avec un brancard, elle plaça le corps de l'élève dessus, aidé par Lupin et McGonagall. Elle s'en alla. Les élèves qui s'étaient regroupés autour du corps se dissipèrent, pour ne laisser qu'Hermione. Et le seul mot qu'elle réussit à murmurer fut :
- ...Harry...

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.87.166) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Photo-et-vs-star

    08/09/2010

    J'espere qu'il l'aiment vraiment , parce que si c une mission hermione se retrouvera assez bette

  • manga13600

    14/07/2010

    3

  • manga13600

    14/07/2010

    2

  • manga13600

    14/07/2010

    1

  • PhilOu-Du-93

    24/02/2010

    Waii tro bien ce chapitre... dsl mais jsais pas kwa dire la ils se haïssent, ils s'aiment... mais en mm temps, si hermoine sort avk Drago sa va pas etre super pour le reste du 'trio d'or'...

  • DiiDii-et-elles

    17/02/2010

    cool

  • Dray--Hermy

    21/01/2010

    un coup elle detèste Drago, un coup elle aime. xD

  • Dray--Hermy

    21/01/2010

    bizarre

  • Dray--Hermy

    21/01/2010

    son

  • Dray--Hermy

    21/01/2010

    d'hermione

Report abuse